Offre valable du 08/04/24 au 07/05/24

Marque la plus détenue : 14 561 personnes interrogées de février 2019 à mars 2023. Institut Iligo

Culture sommeil

Cauchemars et mauvais rêves

27 février 2024

Deux chercheurs Canadiens en psychologie, ont publié un article dans la revue SLEEP, après avoir étudié près de 10 000 rêves.

D’après leurs recherches le mauvais rêve laisse une sensation désagréable au réveil, alors que le cauchemar vous réveille en sursaut, comme pour y échapper. Il est même difficile pour certains de se rendormir immédiatement après, sans replonger dans ce cauchemar.

Cette différence se voit également dans le contenu des rêves. En effet, dans les cauchemars, ce sont les agressions physiques qui sont les plus présentes, alors que dans les mauvais rêves il s’agirait plutôt de conflits entre individus.

De manière générale les cauchemars se révèlent plus intenses émotionnellement que les mauvais rêves. Ils ont ainsi un impact plus néfaste sur la qualité du sommeil.

Une différence hommes-femmes ?

Les cauchemars des hommes contiendraient plus souvent des scènes de guerre, des inondations et des tremblements de terre. Alors que chez les femmes ce sont les conflits entre personnes qui prédominent

Comment les éviter ?

Si les cauchemars deviennent trop fréquents ils peuvent être épuisants. Dans ce cas des thérapies sont envisageables.

Il est à noter que la consommation d’alcool ou de médicaments psychotropes peut influer de manière négative sur la fréquence et l’intensité des cauchemars.

Partager cet article