Offre valable du 08/04/24 au 07/05/24

Marque la plus détenue : 14 561 personnes interrogées de février 2019 à mars 2023. Institut Iligo

Culture sommeil

Huit conseils pour prendre soin de votre literie

Solene

7 septembre 2021

Rien de mieux qu’une bonne literie et des draps qui sentent la lessive et le propre pour passer une bonne nuit. Francis Brême, responsable Développement Bultex, nous livre ici quelques astuces pour que matelas, sommier, couette, oreillers... restent les meilleurs alliés de notre sommeil.

 


1.Une chambre bien aérée


Chaque matin, ouvrez vos fenêtres ! Si la chambre n’est pas bien ventilée, elle sature en humidité et la literie ne pourra pas bien sécher. Une personne élimine, chaque nuit, 30 à 40 cl d’eau qui se répartissent sous forme de vapeur sur la couette, l’oreiller et le matelas. En un an, cela représente de 109 à 146 litres d’eau par personne (à multiplier par deux, lorsqu’on dort à deux!).

2.Un petit coup d’aspi’


Une à deux fois par an, prenez le temps d’aspirer chaque face de votre matelas sans oublier les côtés. Vous ôterez ainsi la poussière, les éventuelles peluches provoquées par les frottements et… les acariens qui apprécient la chaleur, l’humidité et les squames de la peau.
Pour le nettoyage de votre matelas, il est possible d’utiliser un aspirateur mais en le réglant à faible puissance (pour ne pas décoller le plateau) et sans utiliser de brosse rotative (afin de ne pas dégrader le tissu de recouvrement). Et bien sûr, tout autre mode de nettoyage (vapeur par exemple), est proscrit, au risque de détériorer votre matelas.

3.Sens dessus-dessous


Pour prolonger la durée de vie de votre matelas et limiter les affaissements, n’hésitez pas à le retourner régulièrement. À chaque changement de saison, vous pouvez le retourner recto-verso ou simplement inverser la place de la tête et des pieds.
Seules contre-indications: ne retournez pas votre matelas s’il a un sens tête et pieds bien défini, avec des zones de couchage différentes en fonction de la pression exercée par le corps au niveau des épaules, du bassin et des jambes. Et si votre matelas a une face de couchage hiver et une face été (signalées par une étiquette cousue sur la face hiver), retournez-le uniquement aux changements de saison.

4.Vive les protège-matelas


Il porte bien son nom: il protège votre matelas! En coton Tencel® ou en coton avec un film polyuréthane (imper-respirant), il absorbe l’humidité et la transpiration et se lave facilement.

5.Propre comme un sommier


Le sommier aussi a droit à des nettoyages réguliers à l’aspirateur et au chiffon pour éliminer tout ce qui peut s’y loger comme la poussière, les moisissures, les acariens et… les araignées. Si vous avez un sommier à lattes, profitez-en pour vérifier celles-ci. Sachez qu’une latte «nue», ou apparente, cassée peut se remplacer.

6.Un petit tour au pressing


En contact avec le corps, la couette se charge en humidité. Le matin, ouvrez le lit pour que la couette profite de l’aération de la chambre et sèche mieux. Lorsque vous faites une sieste, évitez de vous allonger dessus au risque de tasser le garnissage. Il est préférable de se glisser dans le lit en se déshabillant (on ne se met pas dans le lit avec des vêtements avec lesquels on est allé dehors). Côté nettoyage, la couette préfèrera aller au pressing une fois par an : elle en ressortira plus moelleuse et moins tassée.

7.Lisez les étiquettes

  • En fibres polyester siliconées creuses ou en fibres Tencel®, les oreillers peuvent être lavés tous les 2 à 3 mois, en machine entre 40 et 60°C: pour connaître la température idéale, suivez les recommandations de l’étiquette.
  • En mousse à mémoire de forme ou à structure alvéolaire, les oreillers ne passent pas en machine. En revanche, la housse qui les protège est le plus souvent amovible et peut être lavée.
  • Les oreillers en duvet ou plumes prendront, eux, la direction du pressing.
  • Quel que soit votre choix d’oreiller, vérifiez les étiquettes pour savoir ce qui est autorisé côté nettoyage et pensez aux protège-oreillers qui se lavent facilement.

8.Changer les draps


Pour limiter le développement des acariens, lavez régulièrement vos draps housse, housses de couette et taies d’oreiller. Il est recommandé de changer drap housse, housse de couette et taies d’oreiller régulièrement. Là aussi, lisez les étiquettes d’entretien pour connaître la température de lavage et la possibilité de séchage en machine.

 

BON À SAVOIR : en règle générale, il est recommandé de changer de matelas et sommier tous les 8 ans et d’oreillers tous les 2 ans.

Partager cet article